L’histoire d’amour d’Éric Bolduc

« Donner à un centre d’artistes, c’est soutenir un modèle innovant d’économie sociale, durable et démocratique, d’autogestion et d’autodétermination, et qui fut inventé ici ! »

J’aime L’imprimerie est une campagne de propagande affective riche en émotion. À grand coup de tendresse et de bonté, nous sollicitons des lettres d’amour de nos fidèles membres. Cette initiative vise à cultiver l’amour de notre communauté et à récolter des dons pour continuer d’offrir des services de qualité professionnelle. Que ce soit par le développement de projets artistiques inédits en résidence ou l’accompagnement aux artistes par des ateliers et des formations, toutes les pratiques de l’imprimé et du photographique sont soutenue par le centre.

Dans un article, Éric Bolduc nous fait part de son histoire d’amour avec L’imprimerie. En ce temps de distanciation sociale, où il est facile de se sentir déconnecté de sa communauté, il nous fait chaud au coeur de vous partager un article qui parle d’amour. Membre depuis nos débuts, Éric Bolduc s’est beaucoup impliqué auprès du centre notamment au sein du comité de financement et comme consultant en communications.

« Durant de nombreuses années, j’ai cherché un endroit où imprimer des tirages de haute qualité de mes dessins. Je souhaitais que la copie ressemble à une véritable oeuvre sur papier. Avec l’aboutissement du projet Habaku, je voulais produire des tirages de niveau professionnel. Ma quête s’est arrêtée avec la naissance de L’imprimerie, seul centre d’artistes spécialisé en impression numérique grand format à Montréal. »

Biographie
Anciennement édimestre du webzine ratsdeville, je remplis des cahiers de dessins et d’écritures, sur l’énergie et la spiritualité. Je m’exerce à copier des figures religieuses du bouddhisme et de l’hindouisme, au feutre et à l’aquarelle, un processus qui s’apparente pour moi à la méditation. L’imprimerie répond parfaitement à mes besoins pour produire des tirages de haute qualité de mes œuvres. Membre depuis la première heure, j’ai participé aux comités d’inauguration et de financement du centre.

C’est avec beaucoup de fierté et de reconnaissance que nous vous invitons à lire ce merveilleux article en cliquant ici.

© L’imprimerie, centre d’artistes, 2020