Nouvelle programmation dans L’Écrin

Nous sommes heureux de vous dévoiler les artistes qui prendront le relais dans la vitrine de L’Écrin. Les mois à venir s’annoncent hauts en couleur!

Ileana Hernandez débute la saison avec une installation évolutive où elle utilise L’Écrin comme pont de communication entre L’imprimerie et la rue Sainte-Catherine Est.
D’avril à juin 2019.

Par la suite, Maryse Arsenault utilisera une variation de dispositifs, telles des mini-projections de dessins et d’estampes, des papiers animés par un ventilateur, ainsi que divers objets et matériaux dans le but de se questionner sur le désir de s’envoler.
De juillet à septembre 2019.

Accompagnée de sa fille Mila, Maggy Flynn occupera la troisième plage horaire. Ensemble, elles feront de courtes performances autour de l’idée du jeu. Elles inventeront des jeux, des protocoles, des marches à suivre, des façons de bouger et d’habiter dans l’espace de la vitrine.
D’octobre à décembre 2019.

Marie-Claude Gendron emboîtera le pas en élaborant une narration visuelle composée de papier, d’objets, d’écrits et de dispositifs lumineux à partir de différents extraits du roman L’été infini de Madame Nielsen.
De février à avril 2020.

Pour terminer, François Rioux propose d’explorer la structure de L’Écrin. Il refermera puis d’ouvrira la vitrine afin d’en faire un labyrinthe.
De mai à juillet 2020.

Image
À partir du bas: Ileana Hernandez, Maggy Flynn, Marie-Claude Gendron, François Rioux, Caroline Boileau, Maryse Arsenault, Stéphane Gilot et Mila Flynn.

© L’imprimerie, centre d’artistes, 2019