Discussion en ligne avec François Rioux

Leurre doré : Les monstres prennent forme et ne se ressemblent pas

Discussion en ligne avec François Rioux

26 janvier 2021, 17h

L’imprimerie vous convie à l’échange virtuel Leurre doré: Les monstres prennent forme et ne se ressemblent pas avec François Rioux le mardi 26 janvier 2021 de 17h à 18h30. En compagnie des artistes-commissaires Caroline Boileau et Stéphane Gilot, l’artiste fera un retour sur ses interventions dans L’Écrin dans le cadre de sa résidence menée du 18 août 2020 au 6 janvier 2021. 

Cet événement soulignera également la conclusion de deux années de projets foisonnants dans L’Écrin. Profitons donc de cette occasion pour nous rassembler, cocktail à la main, afin d’entamer la nouvelle année dans une ambiance festive et décontractée!

L’Écrin est un objet architectural et espace d’exploration modulable conçu par Stéphane Gilot et Caroline Boileau. Dans les deux dernières années, ce projet visait à mettre en relation les artistes-commissaires et les artistes membres de L’imprimerie, centre d’artistes pour développer des mises en espace singulières de leur travail, à partir d’œuvres existantes ou en développement. Chaque projet fut l’occasion d’une discussion sur la nature de la pratique, sur la présentation publique d’un travail exploratoire et sur la notion de contrainte, proposée ici comme moteur et tremplin pour le processus artistique.

Consulter l’entrevue des artistes-commissaires

Vivant et pratiquant les arts à Montréal depuis 2009, François Rioux crée des situations ou des installations dans lesquelles il pratique l’art action. Cette façon de se jouer du réel lui permet de créer des images dans le médium de son choix, que ce soit la sculpture, l’installation, la création de costumes, l’impression de paperasses excédentaires, la performance ou le dessin. Ce sont tous des véhicules qu’il emprunte à l’occasion pour transformer l’image. Cette circulation incessante à travers les médiums le fait souvent trébucher entre l’image et sa production. Ainsi, les images résultantes sont pour lui des transcriptions des diverses façons de jouer avec les codes et d’en faire des espaces de liberté.

Consulter l’article du projet

L’artiste tient à remercier Miss Stella Stone pour son mentorat au projet.

Images

Photo: Pablo Elizondo
Modélisation: Caroline Boileau et Stéphane Gilot
Dessin: François Rioux

© L’imprimerie, centre d’artistes, 2021